14-15 Août, devrait-on célébrer la Notre-Dame [des Catholiques] ou la Cérémonie du Bois Caïman?

C’est une date presque enlevée des annales de l’histoire, déjà, depuis bien des temps, pas de cérémonies officielles pour commémorer « l’acte fondateur de la révolution et de la guerre d’indépendance » qui alla conduire à la ...

Publicités

Le saviez-vous? Haïti, Cette puissance diplomatique et militaire qui a libéré le monde du joug de l’esclavage.

Haïti a joué un rôle déterminant dans l’indépendance des États-Unis, de la Grèce du Vénézuela, de l'Afrique en général etc... Lisez et découvrez comment Haïti utilisait sa force pour faire du bien contrairement aux puissance d'aujourd'hui.

« Soupe Joumou », son origine antiesclavagiste français, et recette !

En Haïti, on peut compter sur ses doigts les familles qui ne célèbrent pas le jour de l’an avec une spécialité culinaire totalement haïtienne qui est la soupe au giraumon dite « Soup Joumou » en créole haïtien. Un autre constat, c’est que, rares sont les familles qui consomment cette fameuse soupe à une autre période de l’année. Quelle est l’histoire cachée derrière cette tradition liant l’art culinaire et le jour de l’an ?

Vertières, Haïti! La grande défaite de Napoléon Bonaparte dont personne n’en parle.

Dans tous les manuels d'histoire de par le monde, dès qu'on parle de Napoléon Bonaparte, c'est soit en des termes élogieux sur ses différentes conquêtes, soit concernant ses deux défaites jugées « historiques » à Austerlitz et à Waterloo. L'enjeu de ces défaites était de taille car c’était très politique. Le 18 novembre 1803, Napoléon Bonaparte, au summum de sa gloire, fut aussi vaincu par Jean Jacques Dessalines à Vertières, en Haïti. Cette défaite s’avérerait beaucoup plus importante que les deux autres susmentionnées. Pourtant rares sont ceux qui sont au courant de celle-ci.