14-15 Août, devrait-on célébrer la Notre-Dame [des Catholiques] ou la Cérémonie du Bois Caïman?

C’est une date presque enlevée des annales de l’histoire, déjà, depuis bien des temps, pas de cérémonies officielles pour commémorer « l’acte fondateur de la révolution et de la guerre d’indépendance » qui alla conduire à la ...

Publicités

« Soupe Joumou », son origine antiesclavagiste français, et recette !

En Haïti, on peut compter sur ses doigts les familles qui ne célèbrent pas le jour de l’an avec une spécialité culinaire totalement haïtienne qui est la soupe au giraumon dite « Soup Joumou » en créole haïtien. Un autre constat, c’est que, rares sont les familles qui consomment cette fameuse soupe à une autre période de l’année. Quelle est l’histoire cachée derrière cette tradition liant l’art culinaire et le jour de l’an ?

Christophe Colomb, l’imposteur qui n’a rien découvert.

Il serait plus réaliste de parler d’invasion ou tout simplement « d’immigration illégale » de l’Amérique [Haïti] par Christophe Colomb et les mercenaires espagnols au lieu de parler de « découverte ». Découvrir sous-entend « être le pionnier », or, le nouveau monde était déjà peuplé de gens « de couleurs » avant que Colomb l’ait envahit. Le pire c’est que, cette action allait déboucher sur la première plus grande « génocide » de l’histoire contemporaine de l’humanité et l’extinction de la culture de tout un continent par les européens [avares et colonialistes de nature].

Vertières, Haïti! La grande défaite de Napoléon Bonaparte dont personne n’en parle.

Dans tous les manuels d'histoire de par le monde, dès qu'on parle de Napoléon Bonaparte, c'est soit en des termes élogieux sur ses différentes conquêtes, soit concernant ses deux défaites jugées « historiques » à Austerlitz et à Waterloo. L'enjeu de ces défaites était de taille car c’était très politique. Le 18 novembre 1803, Napoléon Bonaparte, au summum de sa gloire, fut aussi vaincu par Jean Jacques Dessalines à Vertières, en Haïti. Cette défaite s’avérerait beaucoup plus importante que les deux autres susmentionnées. Pourtant rares sont ceux qui sont au courant de celle-ci.

Le Vaudou, La religion Maudite, La religion Diabolique?

En termes de pourcentage d'adeptes, à l’échelle mondiale, chrétiens, musulmans et juifs occupent la première place du podium. Étant plus nombreux, ils se déchirent comme des sauvages pour déterminer laquelle des trois est la meilleure religion [comme si au final, quelqu'un leur attribuerait un trophée]. Des fanatiques [extrémistes à la limite], qui fanfaronnent haut et fort, en menaçant les non-croyants de bruler en enfer s'ils n’adhèrent pas à leur « religion ». De telles menaces [de mort], anti libertés individuelles que le Vaudou n'a jamais proféré. Cela n’empêche pas que ce soit lui qui soit catalogué « religion diabolique ». D’où vient donc cette tendance de marginalisation du Vaudou [ou encore de tout ce qui n'est pas Abrahamique] ?