« Soupe Joumou », son origine antiesclavagiste français, et recette !

tumblr_inline_myj43yyolc1qi2yegEn Haïti, on peut compter sur ses doigts les familles qui ne célèbrent pas le jour de l’an avec une spécialité culinaire totalement haïtienne qui est la soupe au giraumon dite « Soup Joumou » en créole haïtien. Un autre constat, c’est que, rares sont les familles qui consomment cette fameuse soupe à une autre période de l’année. Quelle est l’histoire cachée derrière cette tradition liant l’art culinaire et le jour de l’an ?

Pour plus d’un, lors de la période esclavagiste des français, consommer une telle soupe était réservé à la grande classe de colons blancs, bien qu’elle fût une recette inventée par des chefs cuisiniers haïtiens. La soupe était totalement interdite aux anciens esclaves pendant leur servitude. Une fois indépendants, symboliquement, pour montrer qu’ils ne seront plus jamais considérés comme inférieurs à aucun autre humain, ils ont décidé de consommer cette soupe le jour de la proclamation de l’indépendance de la nation haïtienne sur ordre de l’empereur, père de la nation, Jean Jacques Dessalines. Ce qui, de manière incontestable, contribue à faire de cet aliment un symbole fort, indissociable de l’histoire et de l’identité du peuple haïtien.

tumblr_inline_myj3g5pcns1qi2yegSelon la professeure historienne Bayyinah Bello, Au lendemain de l’indépendance de la République d’Haïti, alors que le héros haïtien, le très vénéré Jean-Jacques Dessalines, s’attelait à la préparation de son discours de circonstance, sa femme, Marie Claire Heureuse Félicité Bonheur, souhaitait trouver un aliment riche en matières nutritives pour permettre au peuple haïtien de résister aux pénuries et aux difficultés de l’après-guerre. Elle a proposé aux nouveaux libres la soupe joumou, composée à base de giraumont, une plante présente dans nombre de pays du continent américain.

Toutefois, c’est un plat d’une saveur incomparable qui, je trouve, permet de commencer l’année en beauté. La recette simplifiée de cette savoureuse et enrichissante soupe vous est présentée ici :

Ingrédients:

  • 1 lb de cube de boeuf
  • 1 lb de jarret de boeuf
  • ½ lb de lard salé
  • 1 ½ tasse de rigatoni
  • 1 giraumon épluché et coupé (ou 2 lb surgelé)
  • 1 petit chou effeuillé
  • 3 grosses pommes de terre coupées en dés
  • 1 branche de céleri hachée grossièrement
  • 1 oignon coupé en rondelles
  • 1 navet coupé en dés
  • 1 litre de bouillon de boeuf
  • 3 carottes coupées en rondelles
  • 1 poireau tranché
  • 2 clous de girofle
  • Sel et poivre au gout
  • 1 cuillère à table de vinaigre blanc
  • 1 cuillère à table d’huile d’olive
  • Poivre de cayenne au gout
  • 1 lime
  • 1 cuillère à table de beurre

Instructions:

Laver la viande avec la lime et de l’eau. Dans une grande casserole, faire bouillir les jarrets et cubes boeuf et le lard jusqu’à ce que chaque morceau soit tendre. Ajouter le giraumon. Lorsque le giraumon est cuit, le réduire en purée et remettre dans la casserole.

Ajouter les légumes, le poivre, le sel, le poivre de Cayenne au gout, des clous de girofle et les rigatoni. Verser le bouillon de boeuf en recouvrant le tout. Cuire jusqu’à tendreté des rigatoni et des légumes.

Additionner d’huile, du vinaigre et du beurre. Mijoter 20 minutes à feu moyen.

A noter que la viande est facultative, et on peut aussi ajouter de la coriandre « cilantro ». Toutefois, bon tour de main peut faire la différence.

© Ayiti Bèl Zile / Jean Jeaslin DECOSSA
Publicités